A la découverte de la yourte, principes & culture !

Nous vous proposons un petit tour culturel afin d’en savoir un peu plus sur les yourtes !

Comme vous le savez sans doute, le Domaine Arvor dispose de pas moins de 5 yourtes pour vous accueillir. Grandes et synonymes de tout confort, elles seront la garantie d’un séjour agréable chez nous. Mais que sait-on vraiment de ces logements atypiques ? Faisons le point ensemble sur les origines des yourtes.

Mais au fait, c’est quoi une yourte ? A la base, il s’agit d’une tente tout ce qu’il y a de plus simple. L’armature est en bois et est recouverte de tissus (généralement du feutre). Destinées initialement aux peuplades nomades situées en eurasie (les mongoles, notamment), les yourtes ont été conçues pour être à la fois spacieuses, isolantes et surtout faciles à transporter et à monter (pas plus d’une demi-heure, malgré leur taille imposante). Ses origines pourraient remonter au IIIème millénaire avant Jésus Christ. Que de chemin parcouru, c’est le cas de le dire !

Très ancrées culturellement dans leur lieu d’origine, les yourtes sont régies par des règles de fonctionnement en Mongolie, certaines empreintes de croyances ancestrales. Par exemple, la porte d’entrée, la Khaalga, doit être systématiquement tournée vers le Sud, afin de respecter le cycle du Soleil. De même, saviez-vous que cette même porte doit être franchie du pied droit uniquement, et ce sans toucher le seuil. Autre coutume : la séparation des genres. En effet, au sein même de la yourte, l’espace est divisé : à l’ouest pour les hommes, et à l’est pour les femmes. Les mongoles, peuple très hospitalier, offrent également une place de choix à leur hôte, c’est-à-dire en face de la porte. Si tous ces rites sont encore perpétrés par plus d’un million de Mongols nomades, sachez qu’au Domaine Arvor, il ne vous sera rien exigé de tel !

Pour finir, attardons-nous un moment sur les différents types de yourtes. Comme nous l’avons vu précédemment, les yourtes mongoles ont été pensées afin de permettre une grande facilité de montage. Mais ce n’est pas nécessairement le cas des yourtes kazakhs ou kirghizes, qui vont privilégier la hauteur avec des perches latérales à l’allure courbée. De même, elles ne posséderont ni chaises, ni tables. A la place, on trouvera plutôt une multitude de tapis, leurs occupants préférant vivre directement au contact du sol. Vous l’aurez donc compris, le Domaine Arvor a quant à lui opté pour des yourtes mongoles, accompagné du mobilier de rigueur.

Spacieuses et confortables, elles n’attendent plus que vous !